Des Bouchons

cave de bon goût

L’histoire d’une double renaissance : celle d’un lieu et celle d’un homme

Le Domaine des Ardoisières est une aventure qui débute en 1997, à l’initiative de Michel Grisard et Denis Perreaux, maire de la commune de Cevins dans le but de redynamiser un coteau abandonné dans la commune de Cevins. Il a fallu attendre cinq ans pour obtenir la première récolte.  Brice Omont, un jeune agronome Champenois, qui cherchait une vigne pour réaliser son rêve de vin et de biodynamie rejoint ce beau projet en 2003.


Patiente, conviction et compréhension du terroir. L’immense millésime 2004 vient enfin couronner de succès l’aventure, 2005 et 2006 lui succèdent. Puis c’est 2007 et son mildiou qui aura raison de l’association entre Brice Omont et Michel Grisard. Les deux vignerons n’ont plus les mêmes visées, ils se séparent, Brice continue l’exploitation et à nouveau la collectivité vient au secours du vignoble : une assemblée d’investisseurs extérieurs, hommes d’affaires, industriels, restaurateurs, apporte son soutien à l’épopée et sa caution aux banquiers. Les 6 hectares du commencement deviendront 16, plantés en terrasses sous couvert végétal d’espèces endémiques qui retiennent enfin la terre travaillée par des mules savoyardes aux mensurations parfaites.  Les sols exposés au sud favorisent une amplitude thermique idéale à la maturité des vignes de malvoisie, roussanne, altesse, jacquère, mondeuse blanche des schistes et mondeuse noire et persan des argiles de la combe.


 C’est alors qu’un nouveau défi s’offre à Brice, à Saint-Pierre-de-Soucy, à une heure de Cevins. Un Australien a acquis le Château de Beauregard sur la commune frontalière avec l’Isère et souhaite planter de la vigne. Brice hésite, mais décide finalement de profiter de l’opportunité de ce terroir de marnes schisteuses qui donnera à ses cuvées un supplément de vigueur. Ses actionnaires l’encouragent, il lâche la cave de Cevins mais pas les vignes, pour un bâtiment à Fréterive pile poil entre les deux sites. Tout est vinifié là dans des cuves en fibres de verre ovoïdes, et pour partie élevé en foudres et fûts de belle provenance : du Château Smith Haut Lafitte, du domaine Vincent Pinard ou du domaine Georges Vernay… Cela suffit pour des vinifications ultralégères non interventionnistes : infusions et remontages, levures indigènes, petites macérations, élevages courts. Que faire de plus en cave, tout se passe dehors ! Brice Omont a pour ses fruits des attentions paternelles, il travaille dans la précision et bientôt une cave semi-enterrée est réaménagée par gravitation.
 

Filtrer

0 produit

Affichage

Aucun produit référencé

- Ligne de conduite -

des bouchons se plie en 4 pour vous !

une sélection
de Vignerons d’or

On cherche, on rencontre, on deguste..
Des vignerons sélectionnés avec attention
par Julian Maître Caviste.

Des conseils de
bons vivants avisés

Chez Des Bouchons, nous sommes avant tout
des consommateurs passionnés.
Ce qu’on propose, on le connait !

Livraison
aux petits oignons

On est prêt à livrer vos commandes préférées 
à l'adresse souhaitée, en toute
sécuritée et dans les meilleurs délais .

Epicuriens, chauvins
et pas pour rien !

Nous avons à coeur de proposer
les plus belles productions Françaises découvertes 
lors de nos voyages.

- Instagram -

Suivez-nous !

 

Une news de temps en temps ?

En remplissant ce formulaire, j’accepte que mes données personnelles soient collectées et traitées conformément à la politique de confidentialité.